Mes articles à moi

Mon Panthéon des vivants… ???

Précaution d’usage: Ni leçon ni conseil !
Je veux juste, dans ces « articles », témoigner, raconter « MES » expériences et mettre ici en débat éventuel (avec celles et ceux qui voudraient le nourrir) les conclusions provisoires que j’en tire aujourd’hui avec le recul, l’humilité et la légèreté qui s’imposent

1. L’idée est simple et plutôt joyeuse :

Réunir dans cette rubrique des femmes et des hommes bien vivant(e)s que j’ai eu le bonheur de rencontrer dans ma longue vie de « professionnel du spectacle vivant » et qui m’ont aidé, appris, construit, forgé à leur enclume, modelé à leur exemple.

Sincèrement je pense que je leur dois ce que je suis devenu. Je les aime et les admire pour ce qu’ils font et pour ce qu’ils sont.

2. Et la vie continue… belle et généreuse… mes rencontres aussi et mon Panthéon reste ouvert.

Mais il est extrêmement exigeant… et volatile.
Les pensionnaires ne m’ont jamais déçu, ni par leurs actes, ni par leurs paroles. Nous pouvons, dans l’avenir, avoir des discussions, des divergences parfois (d’analyse, politiques, esthétiques, artistiques même) mais sûrement pas de désaccord de fond ou de dérapage… Comme tous les vrais amis en quelque sorte.

Aucun intérêt ne nous unit (et surtout pas financier). Nous n’avons aucun projet ensemble. Je ne leur ai pas demandé d’autorisation et ils découvrent leur présence et ce que je raconte à leur endroit en même temps que vous.

L’exercice n’est évidemment pas « critique » (de spectacle, de pratique ou de conviction) puisque je ne dis que « du bien ».
Je ne veux être ni objectif ni même nuancé puisque je les aime.
Je veux juste vous dire pourquoi je les aime et ce qu’ils m’ont apporté.

Régulièrement de nouveaux pensionnaires seront accueillis… au fil de nouvelles rencontres…

3. C'est à vous que je m'adresse

Je ne m’adresse pas à mes « pensionnaires ». Ils savent (presque tous !) ce que je ressens pour eux et n’attendent évidemment rien, si ce n’est la confirmation de l’estime et de l’amitié de l’un de leurs amis.

C’est à vous, visiteurs passagers ou assidus, à vous, anciens spectateurs qui pendant des années avez suivi mes propositions, m’avez fait confiance pour les découvertes que je vous proposais… à vous qui partagez mon attachement à tel ou tel artiste dont je parle ici… à vous, jeunes professionnels éventuellement curieux de ce que pense un vieux con (si, si, je sais, j’ai un jeune fils !!!)… C’est à vous tous que j’ai envie de suggérer quelques clés, quelques pistes encore, d’opportunités magnifiques qui peuvent vous apporter autant qu’à moi.

Je n’ai pas de raison de garder pour moi seul le cadeau que m’a fait la vie en rencontrant ces gens-là.

Et vous n’imaginez peut-être pas le plaisir de ne dire que du bien des gens …

4. Allez les voir, lisez-les, rencontrez les…

L’amitié de ces femmes et de ces hommes constitue mon trésor… que j’ai envie de partager avec vous…

Vous souhaitez nous faire partager vos convictions ?

Envoyez-moi vos écrits et participez à la vie de ce site.

2 Commentaires

  • merci. Vous me donnez l’envie de participer. Dans la mesure de mon temps et de mes moyens. c’est une belle idée que votre site. en plus dans votre Panthéon il n’y a que des gens que je n’aime pas parce que c’est plus que ça. IL Y EN A QUE JE NE CONNAIS PAS ET D’AUTRES QUI N’Y SONT PAS comme Vigneault, Avron un vivant et un mort. Mais vous avez raison de parler des vivants . ah oui merci pour David et Flavie de beaux Fous comme je les aime. Cordialement

    • Jean-Claude Collot dit :

      Pardon pour le retard pour la réponse, je n’étais pas vraiment au point et le site non plus !!! Merci pour ce bel encouragement. Bien sûr que tous mes amis n’y sont pas. Ou pas encore. Bien sûr que la décision de ne parler que des vivants a été difficile à prendre (Philippe Avron était un ami très proche)… A suivre donc, Merci encore

Répondre à Camerlynck Christian Annuler Réponse