Arnaud Viel

Chef étoilé
à « La Renaissance » Argentan (Orne)

La gastronomie française est inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’Humanité.
Je m’en réjouis car je suis passionné.

J’y trouve nombre de similitudes avec le spectacle vivant : les codes d’accès, le cérémonial, le menu/programme… Mais surtout, de mon point de vue, le « Chef » (digne de ce nom) est un « artiste ».
Je l’affirme tout de go : « Arnaud Viel est un poète ». Ce ne sont pas des mots qu’il choisit, qu’il organise, qu’il tourne et roule, qu’il fait chanter dans nos oreilles. Ce ne sont pas non plus des « produits » (quelle horreur !). Ce sont des saveurs… qu’il cherche, magnifie, assemble et rassemble, rapproche et marie avec précaution pour en créer de nouvelles.
Elles ne sont pas étranges ou déstructurées, violentes ou agressives… Si nous sommes étonnés parfois de mariages improbables auxquels nous n’aurions pas pensé, ce n’est pas par volonté d’innover à tout prix ou de surprendre par principe. Arnaud nous propose son univers harmonieux, équilibré… agréable. Il est dans la recherche et l’innovation dans le respect de la tradition. Ce que j’aime, en fait.

Pourquoi son menu dégustation me fait-il penser à un « sonnet » ? Parce qu’il s’agit de la forme poétique qui a connu le plus de succès à partir de la Renaissance… Le nom de son restaurant ?

« Nous qui mourrons peut-être un jour, disons l’homme immortel au foyer de l’instant » (Saint-John Perse)

J’ai partagé, dans cet endroit, de très beaux  moments de connivence avec  quelques-uns des pensionnaires de mon « Panthéon » (et aussi avec mon « amoureuse »). Ceci explique aussi mon attachement à « La Renaissance »

Et puis j’aime l’homme…  le passionné, le bavard… Celui qui participe à toutes les initiatives destinées à valoriser la gastronomie, aux rencontres entre chefs (on le trouve sans cesse chez ses collègues et amis échangeant leurs pratiques, leurs découvertes, leurs coups de cœur), auprès des enfants dans toutes les démarches pédagogiques autour de la formation du goût… Celui qui partage ses savoirs dans ses cours de cuisine… Celui qui, avec sa femme Cecilia, a construit, au fil des ans, cette « Renaissance », haut lieu de plaisir de la gastronomie française.

S'il vous plaît, dites-moi quelque chose ici !