Jean-Pierre Bodin

Jean-Pierre Bodin habite à Chauvigny, 7 000 habitants, charmante bourgade de Vienne, « Jeune depuis 10 siècles ».
Il joue du sax et répète avec l’harmonie de Chauvigny qui prépare, chaque année le « banquet de la Sainte Cécile » (patronne des musiciens).
Pas de quoi en faire un fromage (même local) à priori.
Quant à en faire un spectacle qui sera joué 1000 fois dans le monde francophone…

Et pourtant, j’y étais le 22 mai 2018, j’en suis fier et encore tout retourné.
J’y étais à la 1000è représentation… A Chauvigny même, aux côtés de tous les habitants. Avec eux j’ai ri aux larmes et pleuré de bonheur en regardant Jean-Pierre les « raconter », les peindre avec respect, tendresse et affection, se moquer de leurs mauvaises blagues, de leurs bitures joyeuses, de leurs détresses parfois, de leur joie de vivre toujours.

Puis, au fil du spectacle, le miracle se produit. C’est l’Humanité toute entière qui vit sous nos yeux. Notre empathie est telle qu’on se reconnait, qu’on reconnait ses amis, ses amours, ses parents, ses enfants. Ce n’est pas le portrait de « gens simples », comme on dit, c’est la vie de fortes et joyeuses personnalités dans un milieu ordinaire. Ils constituent un monde, un univers que nous partageons pendant une heure et demie, et si vous saviez comme on est bien dans cet univers-là. On y vit simplement d’amitié, de bonne bouffe, de chaleur humaine, de fraternité, de maladresses et de déconnade.

Et puis, il y a le spectacle. Son écriture (François Chattot), son interprétation, son habileté de mise en scène. C’est une « leçon de théâtre ». Je le dis sincèrement, si je donnais encore des cours, je le ferais étudier en détails. C’est une mécanique d’une précision et d’une technicité étonnantes sans que quiconque s’en aperçoive évidemment.

J’ose le dire, « Le Banquet de la Sainte Cécile » est l’un des dix spectacles qui m’ait le plus marqué de ma longue carrière de « spectateur professionnel ».

Mais Jean-Pierre est coutumier des productions extraordinaires.
Sa dernière en date: « Les Gravats » (A voir à Avignon et en tournée)
Toujours dans la même veine, avec toujours la même exigence, le même talent, il monte d’autres spectacles, organise un festival promène partout son univers de conteur du Monde.

S'il vous plaît, dites-moi quelque chose ici !